Les illustrations des pages-couvertures des romans de Sergio Kokis

Voix Plurielles. 2007;4(2) DOI 10.26522/vp.v4i2.487

 

Journal Homepage

Journal Title: Voix Plurielles

ISSN: 1925-0614 (Online)

Publisher: Association des Professeur-e-s de Français des Universités et Collèges Canadiens (APFUCC)

LCC Subject Category: Language and Literature: French literature - Italian literature - Spanish literature - Portuguese literature

Country of publisher: Canada

Language of fulltext: English, French

Full-text formats available: PDF

 

AUTHORS

Irène Oore

EDITORIAL INFORMATION

Peer review

Editorial Board

Instructions for authors

Time From Submission to Publication: 10 weeks

 

Abstract | Full Text

Sergio Kokis a été peintre bien longtemps avant de devenir écrivain. Il est venu à l’écriture seulement en 1994 à l’âge de cinquante ans. Son premier roman, Le pavillon des miroirs a connu un début éblouissant dans le monde littéraire, et a été couronné de quatre prix littéraires. Depuis 1994 Sergio Kokis a publié onze autres romans et des écrits divers (récits, articles, tableaux accompagnés de poèmes, conférences). Dans son ouvrage l’amour du lointain, Kokis se propose de « cheminer en marge se [s]es propres textes et des paroles sur [s]a propre vie, dans l’espoir sinon de [s]e les approprier, du moins d’y trouver une sorte de panorama [lui] donnant l’illusion d’une totalité » (AL 13). C’est en quelque sorte une démarche semblable que nous nous proposons; toutefois c’est à partir des tableaux des pages-couvertures des douze romans que nous aimerions tenter d’esquisser « une sorte de panorama » et « l’illusion d’une totalité ». À travers l’oeuvre entière de Kokis, des rapports complexes, à la fois complémentaires et contradictoires, se tissent entre le narré et le pictural.