Musæum ante omnes… : la fortune critique de Musée dans la théorie poétique espagnole du Siglo de Oro

E-Spania. 2015;21 DOI 10.4000/e-spania.24615

 

Journal Homepage

Journal Title: E-Spania

ISSN: 1951-6169 (Online)

Publisher: Civilisations et Littératures d’Espagne et d’Amérique du Moyen Âge aux Lumières (CLEA) - Paris Sorbonne

LCC Subject Category: History (General) and history of Europe: History of Spain

Country of publisher: France

Language of fulltext: Portuguese, Spanish; Castilian, French, Latin

Full-text formats available: HTML, XML

 

AUTHORS

Roland Béhar

EDITORIAL INFORMATION

Double blind peer review

Editorial Board

Instructions for authors

Time From Submission to Publication: 4 weeks

 

Abstract | Full Text

La confusion du grammairien du nom de Musée du Ve ou VIe siècle, auteur de l’Histoire de Héro et Léandre, avec un vates des origines de la poésie grecque, influença la perception du poème de Musée en Espagne, notamment à partir de son adaptation castillane par Juan Boscán autour de 1540. L’article examine ainsi : 1. l’aura antique du poème attribué au vates Musée, due à sa mention par Virgile et à sa place privilégiée parmi les prisci theologi du néoplatonisme ; 2. l’impression du texte à la fin du XVe siècle, puis au XVIe siècle ; 3. son interprétation, dans le sillage des deux Héroïdes d’Ovide, comme relevant à la fois de l’élégie et de la tragédie ; 4. l’estime en laquelle est tenu le poème par les critiques humanistes, notamment dans le sillage de Jules-César Scaliger ; 5. enfin, au début du XVIIe siècle, le rôle de modèle de l’Histoire de Héro et Léandre dans l’essor du genre de la fable mythologique.