Entre la terre et la guerre : Salomon, Tristan et les mythes d’alternance dans l’Espagne de la « Reconquête »

E-Spania. 2013;16 DOI 10.4000/e-spania.22657

 

Journal Homepage

Journal Title: E-Spania

ISSN: 1951-6169 (Online)

Publisher: Civilisations et Littératures d’Espagne et d’Amérique du Moyen Âge aux Lumières (CLEA) - Paris Sorbonne

LCC Subject Category: History (General) and history of Europe: History of Spain

Country of publisher: France

Language of fulltext: Portuguese, Spanish; Castilian, French, Latin

Full-text formats available: HTML, XML

 

AUTHORS

Maria do Rosário Ferreira

EDITORIAL INFORMATION

Double blind peer review

Editorial Board

Instructions for authors

Time From Submission to Publication: 4 weeks

 

Abstract | Full Text

Cette étude porte sur la réécriture ibérique du conte oriental de l’infidélité de la femme de Salomon et sur les connexions symboliques du schéma mythique et narratif sous-jacent avec les conceptions contemporaines de la « Reconquête ». L’élaboration textuelle du conte de Salomon dans les Livres de Lignages utilise très finement les images tristaniennes et les valeurs symboliques qu’elles véhiculent pour subvertir le substrat narratif hérité et l’accommoder à des façons de conceptualiser le temps qui permettent d’euphémiser la notion de frontière et de débloquer symboliquement le cours de l’Histoire. Dans la légende de Gaia, la manière subtile et allusive mais très ciblée dont la réécriture lignagère recombine les apports du superstrat tristanien avec les éléments significatifs propres à la tradition du conte de Salomon ne serait pas possible si l’imaginaire aristocratique portugais n’avait pas intégré profondément la figure de Tristan et n’en avait même fait l'un des axes structurants de la vision du monde et de l’Espagne dans la perspective de l’occident péninsulaire.