In Autumn 2020, DOAJ will be relaunching with a new website with updated functionality, improved search, and a simplified application form. More information is available on our blog. Our API is also changing.

Hide this message

La cognition spatiale et son expression linguistique en français et en chinois

Recherches en didactique des langues et des cultures. 2015;12(1) DOI 10.4000/rdlc.359

 

Journal Homepage

Journal Title: Recherches en didactique des langues et des cultures

ISSN: 1958-5772 (Online)

Publisher: ACEDLE

LCC Subject Category: Education: Special aspects of education | Education: Theory and practice of education

Country of publisher: France

Language of fulltext: French, English

Full-text formats available: PDF, HTML, ePUB

 

AUTHORS


Christine Cuet

EDITORIAL INFORMATION

Double blind peer review

Editorial Board

Instructions for authors

Time From Submission to Publication: 52 weeks

 

Abstract | Full Text

La relativité linguistique (Talmy, 2000) et les cadres de référence de la cognition spatiale (Levinson, 2003) sont utilisés pour analyser des productions non conformes d’étudiants chinois (même de niveau avancé) dans lesquelles ils doivent localiser un personnage ou un objet, ou décrire un itinéraire en français. L’organisation de l’environnement perçu est conceptualisée différemment dans les cultures et l’expression linguistique est liée à cette conceptualisation relative de l’expérience. Ceci est aussi visible dans l’organisation de l’espace social (choix de l’emplacement et mode de construction des villes traditionnelles par exemple). Au vu des résultats des questionnaires, tests à partir de photos et entretiens conduits auprès d’étudiants chinois et français, il est possible d’envisager des propositions innovantes d’activités pédagogiques réflexives, spécifiques pour les Chinois apprenant le français. L’objectif serait une meilleure compréhension de la représentation de l’espace et de son expression linguistique dans les deux langues, en tenant aussi compte de l’anglais, première langue indo-européenne apprise, à l’origine de nombreux calques.