Manuel Fernandes de Vila Real: la difusión de las letras castellanas y lusitanas en la corte de Ana de Austria

E-Spania. 2017;27 DOI 10.4000/e-spania.26862

 

Journal Homepage

Journal Title: E-Spania

ISSN: 1951-6169 (Online)

Publisher: Civilisations et Littératures d’Espagne et d’Amérique du Moyen Âge aux Lumières (CLEA) - Paris Sorbonne

LCC Subject Category: History (General) and history of Europe: History of Spain

Country of publisher: France

Language of fulltext: Portuguese, Latin, French, Spanish; Castilian

Full-text formats available: HTML, XML

 

AUTHORS

Jaime Galbarro García

EDITORIAL INFORMATION

Double blind peer review

Editorial Board

Instructions for authors

Time From Submission to Publication: 4 weeks

 

Abstract | Full Text

Le capitaine Manuel Fernandes de Vila Real, homme de lettres, agitateur politique et polyglotte, fut l’auteur d’une intense activité éditoriale durant la décennie de 1640 à Paris, au service du comte da Vidigueira, ambassadeur du Portugal. À son retour à Lisbonne, en 1649, il fut l’objet d’un projet inquisitorial au cours duquel il décrivit, entre beaucoup d’autres choses, ce qu’avait été son travail comme écrivain, traducteur et éditeur, presque toujours au service de la cause prolusitanienne. Une première analyse de ce document, ainsi que le catalogue des œuvres qu’il publia et de ses collaborateurs permettent de démontrer l’existence d’une littérature ibérique à la périphérie de la Monarchie Hispanique, étroitement connectée à la péninsule et à ses îles.