Remarques sur l’eimploi de l’adverbe de reprise si en ancient Français

Linguistica. 1961;4(1)

 

Journal Homepage

Journal Title: Linguistica

ISSN: 0024-3922 (Print); 2350-420X (Online)

Publisher: Znanstvena založba Filozofske fakultete Univerze v Ljubljani (Ljubljana University Press, Faculty of Arts)

Society/Institution: University of Ljubljana, Faculty of Arts

LCC Subject Category: Language and Literature: Philology. Linguistics

Country of publisher: Slovenia

Language of fulltext: German, Italian, Slovenian, French, English

Full-text formats available: PDF

 

AUTHORS

Anton Grad

EDITORIAL INFORMATION

Double blind peer review

Editorial Board

Instructions for authors

Time From Submission to Publication: 12 weeks

 

Abstract | Full Text

Parmi les emplois si multiples en ancien français de l'adverbe si, issu du latin sic, un des' plus intéressarits du point de vue syntaxique est sans doute celui où on le trouve en tête de la proposition principale conséquente; c'est-à-dire précédée d'une subordonnée. Ce si de rappel, de reprise, concurrencé en ancien français par d'autres adverbes temporels dans cette fonction (à savoir celle de rappeler, de reprendre, de résumer une circonstance énoncée précédemment par la subordonnée) avait primitivement une valeur modale et s'employait déjà en latin vulgaire en relation avec si conditionnel, mais il n'a pas tardé à prendre aussi le sens temporal.