L'Ordinaire des Amériques (Sep 2010)

Gobernabilidad e instituciones políticas

  • Rogelio Hernández Rodríguez

DOI
https://doi.org/10.4000/orda.762
Journal volume & issue
Vol. 214
pp. 179 – 197

Abstract

Read online

Bien que la gouvernance ait fait l’objet de débats fréquents, sa définition n’en reste pas moins problématique. Avec les changements démocratiques relevés depuis la fin des années 1980, de plus en plus de gens s’accordent pour appliquer le terme aux problèmes spécifiquement gouvernementaux, quant à la formulation et à l’application de politiques publiques. La perspective implique d’analyser les attributions et les relations des pouvoirs législatif et exécutif, qui déterminent l’approbation d’initiatives qui pourraient avoir un effet sur le fonctionnement du gouvernement. L’expérience mexicaine offre un terrain favorable à l’examen de ces relations, non seulement par sa stabilité institutionnelle reconnue, mais par son changement démocratique récent. Cet essai montre que la configuration institutionnelle, en place pendant la période autoritariste, n’a pas connu de changements structuraux qui aient facilité la communication entre pouvoirs et, qu’au contraire, elle s’est vue affectée par l’incertitude politico-électorale.

Keywords