Nouvelle Revue Synergies Canada (2020-05-01)

Ego Hugo : « Hauteville House », de la maison-musée au miroir de l’écrivain

  • Bertrand Bourgeois

DOI
https://doi.org/10.21083/nrsc.vi13.5350
Journal volume & issue
no. 13

Abstract

Read online

Victor Hugo achète « Hauteville House » en 1856 grâce aux gains des Contemplations et c’est dans cette même demeure qu’il finit Les Misérables en 1862 : « Hauteville House » est donc intrinsèquement liée à sa création littéraire. C’est en outre la première maison dont il est propriétaire et dans laquelle il vivra pendant quinze ans. De 1857 à 1862, il façonne la décoration intérieure de la maison, pour laquelle il fabrique même certains meubles. Cet article démontre qu’Hugo transforme ce lieu de vie en « maison-musée » qui constitue une autre de ses œuvres d’art, la maison-livre de l’écrivain-architecte. Finalement, Hugo met en scène une véritable architecture du moi dans cette maison-miroir narcissique, car ses initiales et sa signature sont partout inscrites à « Hauteville House ».

Keywords