Knowledge and Management of Aquatic Ecosystems (1991-04-01)

Technique de marquage en masse de civelles (Anguilla anguilla L.) par balnéation rapide dans le fluorochrome. Application au marquage à la tétracycline de 500 Kg de civelles

  • ALCOBENDAS M.,
  • LECOMTE F.,
  • CASTANET J.,
  • MEUNIER F. J.,
  • MAIRE P.,
  • HOLL M.

DOI
https://doi.org/10.1051/kmae:1991007
Journal volume & issue
Vol. 0, no. 321
pp. 43 – 54

Abstract

Read online

L'immersion des civelles (Anguilla anguilla L.) dans une solution hyperosmotique (5 % de chlorure de sodium) pendant 3'30 puis dans une solution contenant 1 % de chlorhydrate de tetracycline (CHTC) ou 2 % de fluorescéine (DCAF) pendant encore 3'30, entraîne une accélération de la vitesse d'entrée de ces deux marqueurs vitaux dans l'organisme des poissons et un marquage rapide des organes calcifiés (vertèbres et otolithes). Des résultats similaires sont obtenus en plaçant les civelles dans une solution contenant à la fois 5 % de chlorure de sodium et 1 % de CHTC ou 2 % de DCAF pendant 3'30. Le choc osmotique est proposé comme une avancée technique pour le marquage vital en masse des larves, des alevins et des stades juvéniles car il permet d'abaisser considérablement le temps de contact nécessaire entre les poissons et la solution de fluoromarqueur. Nous présentons une application de cette technique pour le marquage de 500 kg de civelles avec de la tetracycline. La réalisation de cette manipulation a demandé une journée et demie de travail à 5 personnes. Les résultats obtenus sont de très bonne qualité puisque l'on obtient 100 % de spécimens marqués dont 70 % le sont fortement. Il est donc possible de marquer une grande quantité de civelles dans un laps de temps réduit. Le problème de la reconnaissance in situ des animaux ainsi marqués est discuté.