Quelques remarques sur le projet d’une Histoire sociale des langues de France et les problèmes qui se sont posés lors de son élaboration

SHS Web of Conferences. 2012;1:81-91 DOI 10.1051/shsconf/20120100339

 

Journal Homepage

Journal Title: SHS Web of Conferences

ISSN: 2261-2424 (Online)

Publisher: EDP Sciences

LCC Subject Category: Social Sciences

Country of publisher: France

Language of fulltext: French, English

Full-text formats available: PDF

 

AUTHORS

Kremnitz Georg

EDITORIAL INFORMATION

Editorial review

Editorial Board

Instructions for authors

Time From Submission to Publication: 6 weeks

 

Abstract | Full Text

Les conditions de la genèse du projet – les voies nouvelles que la liste Cerquiglini a ouvertes pour la sociolinguistique – et le collectif de chercheurs qui s’en occupe. Les motivations du collectif : rééquilibrer les relations entre production et réception linguistiques, donc un problème de la pratique de la recherche depuis la linguistique et comparative ; dénationaliser les histoires de la communication, donc rediscuter les idéologies implicites de la recherche ; repenser les différences entre histoire de la langue et grammaire historique. Les choix que le collectif a effectués : il a fallu privilégier les périodes moderne et contemporaine sans négliger les antécédents. Tout en partant de la liste Cerquiglini il a fallu la dépasser à certains points. Il était surtout important d’intégrer dans cette présentation également des langues qui ne figurent pas dans la liste tout en ayant joué un rôle considérable dans le passé, parfois en ce moment. Le but de l’effort est une présentation générale de l’histoire de la communication en France. Ceci permet également de prévoir certaines évolutions de la communication, en France comme ailleurs.